Be or not to be........ a pedestrian*

Publié le par Sophie

Be or not to be........ a pedestrian*

(* être ou ne pas être un piéton)

Vous vous attendiez surement à une article sur la cathédrale de Canterbury ou alors mes premiers pas dans la ville (en faite si, mais littéralement) mais au regret de vous annoncer que j'ai décidé de parler d'un sujet complétement différent. J'y ai pensé en ayant mal au pied à cause de mes nombreux déplacements en ville pour les démarches administratives, le chemin pour aller à l'université qui se trouve en haut d'une colline pour mon plus grand plaisir (remarque à quelques mois de l'été, cela est peut être une bonne idée) ou à mon week-end à Londres où on a marché environ 34km en deux jours. Vous l'aurez bien sûr deviner; j'aimerai aborder le sujet d'être un piéton!! ou plutôt comment sont les déplacements d'un piéton dans les différents pays européens où j'ai eu la chance de vivre?

Eh oui, parce qu'après toute mes années en école d'ingénieur dans ma petite voiture 206, j'ai dû la laisser dans le sud de la France et me servir de mes pieds.

J'avais déjà remarqué qu'il y avait une claire différence entre le sud et le nord de la France. Le concept de s'arrêter à un passage clouté étant pas vraiment répandu sur la côte d'azur mais je dois avouer que j'ai franchi un gap à mon arrivée en Allemagne. Les gens s'arrêtaient même avant que tu mettes un pied sur le passage piéton. C'est des fois gênant car tu te sens obliger de te presser ou même de traverser une rue car le conducteur s'est arrêté alors que tu avais encore 2m de trottoir à parcourir. (Bon, peut être un peu de mauvaise fois du sud, je le conçois).

En Autriche, même combat et donc il est super agréable d'être piéton, tu as l'impression que ton espérance de vie est tout de suite plus élevée. Vous auriez compris que le Danemark, pays à forte influence germanique (jusqu'au langage) avait les même règles de survie des piétons. Même si je dois un peu modérer mon propos et dire que dans le pays le plus heureux au monde, le roi n'est point l'homo pedibus mais l'homo cyclus.

Alors vous pouvez vous imaginez ma surprise quand arrivant en Angleterre, j'ai retrouvé une jungle où les voitures sont reines. Les piétons n'ont pas du tout la priorité même sur le passage clouté... et si vous avez le malheur d'être un peu trop long, le conducteur n'hésitera pas à vous insulter sans vergogne avec le plus parfait british accent de l'anglais venant de la campagne profonde du Kent. Me voilà de nouveau à la maison!! Mais vous le savez à présent que je suis née pour l'aventure et donc pour corser le tout, ben tout est à l'envers à tel point que je ne sais plus du tout si il faut regarder à droite ou à gauche et que mon instinct de survie me conseille en prévention de checker les deux côtés de la route ... Je pense que c'est sincèrement à cette caractéristique que tu peux voir si la personne vit depuis longtemps en Angleterre.

Cependant, il est important de noter que tous les passages piétons qui sont à un feu de signalisation sont munis d'alerte sonore quand le piéton est vert pour les personnes à vision réduite ou non voyante et ça je dois l'avouer c'est cool (c'était aussi le cas dans les trois autres derniers pays).

Vous l'aurez compris que je ne rechignerai pas sur la venue de ma nouvelle voiture me permettant par la même occasion de découvrir les alentours verdoyant de la région du Kent.

Mais bon, l'avantage quand tu es piéton c'est que tu découvres de très belles choses aux détours des ruelles.

et même parfois juste ne regardant le bonhomme de signalisation ^^

et même parfois juste ne regardant le bonhomme de signalisation ^^

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article